le développement du numérique, une ambition départementale

Wild Code schoolCe mardi 17 mars, le président du Conseil Général,  Alberic de Montgolfier, est venu visiter la Wild Code School (WCS) de La Loupe,  l’école numérique du cœur du Perche dont tout le monde parle.

Cette école innovante, créée en 2014 par Anna Stepanoff, forme aux métiers de demain des personnes en difficulté (chômeurs, jeunes décrocheurs …) ou en transition professionnelle. Elle offre une réelle chance d’insertion professionnelle aux 28 élèves de la première promotion, dont un tiers ont déjà trouvé des débouchés. Cette formation est également une chance de développer la culture numérique en milieu rurale, et permet de redynamiser l’économie locale.

Après cette expérimentation réussie à La Loupe, l’école entre maintenant dans une nouvelle phase de développement et s’apprête à lancer d’autres sites sur Chartres et Dreux, afin de constituer un réseau départemental puis national des écoles numériques innovantes.

Dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir, la Caisse des dépôts et consignations a lancé un appel à projets visant à soutenir des projets structurants pour le développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation à destination des jeunes. La WCS a répondu à cet appel à projet le 27 février dernier  et les dossiers sont en cours d’analyse.

C’est pourquoi, à notre invitation, Albéric de Montgolfier est venu rencontrer les dirigeants et les élèves de la WCS afin d’appuyer cette candidature auprès de la Caisse des dépôts, d’autant plus qu’elle reflète bien les ambitions du Département pour le développement d’une économie numérique.

Suivez la WCS dans son évolution car elle est un atout incontestable de notre territoire, la première et encore la seule école de code en zone rurale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.