Orientation Budgétaire 2018: le Département reste la première collectivité de soutien aux territoires ruraux

Une gestion prudente du Département depuis 3 ans, face aux baisses consécutives des dotations, et une incertitude des dépenses des solidarités, nous permet cette année d’envisager une augmentations de 35% des dépenses d’investissement.

C’est un choix courageux et une volonté marquée de nous positionner comme étant la collectivité qui soutient le plus fortement les projets des communes et l’aménagement du territoire. Les 23 millions d’euros supplémentaires seront dirigés sur les routes, les collèges et leur système informatique,  et l’aide aux territoires.

« Notre Département utilisera ses capacités financières pour devenir un département bâtisseur » à déclaré notre Président Claude Térouinard.

Cette année encore, il n’y aura pas d’augmentation de la fiscalité. Grâce à notre maitrise des charges de fonctionnement, une gestion saine des dépenses, et un soucis de ne pas augmenter la pression fiscale auprès des contribuables, nos taux d’imposition restent inchangés.