Orientations budgétaires : le Département continue à investir

séance obCette année encore, le Département est particulièrement touché par la baisse des dotations de l’État (- 6,5 M€), alors que ses charges de solidarités continuent d’augmenter (ex : le RSA).

Ces contraintes ne nous ont pourtant pas empêchés de faire de nouveau des choix forts et courageux pour l’année 2016.

|Notre 1re orientation : ne pas augmenter la fiscalité !

Conformément à nos engagements de campagne, le Département n’augmentera pas les impôts, ceux de l’État pesant déjà assez lourdement sur les entreprises et les ménages.

Notre stratégie n’est donc pas d’augmenter la fiscalité mais d’élargir nos bases fiscales, par l’implantation et l’extension d’entreprises, que nous susciterons par nos choix économiques.

|Maîtriser le fonctionnement et continuer à investir

Pour faire face au poids des dépenses sociales et à la chute des dotations, le Département poursuivra ses efforts afin de maitriser son budget de fonctionnement.

Les orientations budgétaires 2016 reprennent donc les propositions d’économies travaillées au sein de chaque commission du Conseil départemental.

De même, les efforts engagés depuis plusieurs années sur la mutualisation des achats, le non-remplacement des départs à la retraite ou le recours aux usages numériques et innovants permettront d’alléger nos charges du quotidien.

Avec cette politique, le Département pourra ainsi continuer à investir dans les collèges, augmenter le volume de travaux sur les routes et maintenir son soutien aux projets des communes. Il en sera de même en matière de très haut débit, de tourisme ou d’agriculture.

Ces investissements, financés par le Département malgré les contraintes budgétaires, auront un effet de levier important sur l’activité des entreprises et sur l’emploi local.

Laisser un commentaire