Notre point de vue sur l’optimisation du réseau routier dans le Département

route du PercheAvec ses 7500 kms de routes départementales,  l’Eure et Loir a le plus grand nombre de kilomètres routiers à entretenir.  Comme toute collectivité responsable de l’argent  du contribuable, nous nous devons de mener une réflexion sur l’optimisation de ce réseau routier important,  face aux baisses générales des dotations pour toutes les collectivités.

La fonction précise et la définition d’une route départementale est de relier les communes entre elles. Or,  certaines routes ne remplissent pas cette fonction, c’est pourquoi une réflexion sur le déclassement de certaines d’entre elles doit être envisagée en concertation avec les maires et leur conseillers.

L’idée n’est donc pas de transférer une dépense d’entretien d’une collectivité à l’autre ce qui n’aurait aucun impact sur la dépense publique globale ( et donc n’aurait aucun sens ) . L’objectif est au contraire d’étudier ensemble comment faire évoluer notre réseau routier pour l’adapter aux conditions de circulation du XXIème siècle et décider ensemble si des modifications permettraient une baisse globale de la dépense publique.

L’exercice nous semble plus difficile dans le Perche avec sa multitude de hameaux, que dans les plaines beauceronnes, mais le but est de traquer toutes les économies possibles pour nos collectivités respectives.

 

Laisser un commentaire